Jets de peinture sur la Mur des Réformateurs

Suite aux jets de peinture déversés sur le Mur des Réformateurs, notre présidente Lynn Bertholet s’est exprimée dans la Tribune de Genève :

«Pour l’association,
c’est important d’être apolitique. On doit pouvoir accueillir des personnes qui votent
UDC comme extrême gauche. C’est pourquoi prendre position au nom de
l’association sans avoir consulté le comité et soutenir des actions politiques illégales
ne nous convient pas. Nous pouvons admettre que l’on viole la loi pour sauver des
gens en mer, par exemple. Mais pas pour une action agressive afin de marquer son
mécontentement. À titre personnel, je préférerais que mes impôts servent à soutenir
des associations œuvrant pour les droits LGBT plutôt qu’à payer le nettoyage de jets
de peinture.»

Pour lire la totalité de l’article, cliquez ICI