Raphaëlle, membre d’ÉPICÈNE, a témoigné de son parcours

« Mon seul choix, c’est de m’accepter comme je suis »

Dans un article publié le 12 mars dans le quotidien 24 Heures, Raphaëlle témoigne de son parcours vers son genre réellement ressenti. Loin des histoires typiques, sa prise de conscience n’est venue que tardivement.

Son milieu professionnel semble avoir bien accueilli sa transition, ce qui n’était sans doute pas une évidence, puisqu’elle est Sergente-Major à la police de Nyon. Comme quoi, les préjugés que nous subissons souvent ne doivent pas nous amener à en avoir envers certaines professions dites « masculines ».

La conclusion de Raphaëlle est très juste : «La plus grande force des personnes trans est sans aucun doute la patience.»

L’article complet est accessible ici, mais réservé aux abonné·es, hélas