Groupe de parole

 

À partir du mois d’octobre 2020, nous offrons deux types de groupes de paroles.

Le premier type est de nature informelle. Organisé en principe le dernier jeudi de chaque mois à partir de 19h en présentiel si la situation sanitaire le permet, et également en virtuel pour les personnes ne pouvant se déplacer à Genève. Le lien de la rencontre virtuelle est mis en ligne sur nos réseaux sociaux Instagram et Facebook ainsi que sur notre site internet le jour de la réunion. Le groupe est modéré par un·e ou deux membres du comité. Il n’y a pas de thème défini à l’avance, les participants·x·es choisissent un sujet à partager en commun dans le respect des autres.

Nous organisons trimestriellement un groupe de parole autour d’un thème précis avec la venue d’un·e spécialiste/expert·e pour traiter un sujet de sa compétence. Les règles sanitaires s’appliquent également à ce type de rencontre. En présentiel, si la situation sanitaire le permet, mais également en virtuel pour les personne ne pouvant se déplacer à Genève.  À titre d’exemple, nous avons prévu l’intervention d’un endocrinologue, d’un psychiatre, d’une sexologue spécialisée, d’un médecin généraliste, d’une avocate, etc.

Sauf demande contraire des participants·x·es, une psychologue bienveillante est présente en tant que personne ressource. Son rôle est simplement de mettre à disposition du groupe ses connaissances et son expérience, si nécessaire.

Si la demande se fait sentir, nous pouvons organiser un groupe de parole régulier accompagné essentiellement par notre psychologue. Un tel groupe sera limité de 4 à 8 participants·x·es et sera payant.

Charte du respect des groupes de parole

L’objectif de cette charte est de poser un cadre bienveillant pour nos rencontres afin que chaque personne se sente à l’aise, libre, respectée, écoutée, entendue, et en sécurité.

Les groupes de parole ont pour but de mettre en relation les participants·x·es afin de créer des liens de solidarité, d’entraide, d’amitié, et de partage d’information.

Nos groupes de paroles ne poursuivent pas de buts thérapeutiques même s’ils accueillent régulièrement une psychologue formée sur les questions de genre. La présence de cette dernière vise à pouvoir répondre à des questions précises à la demande des participants·x·es.


Responsabilité

Chaque personne est responsable de soi, de ses choix et de ses propos. Le groupe n’est pas un lieu de propagande politique ou religieuse.


Respect

Chaque participant·x·e au groupe de parole s’engage à respecter toutes les personnes présentes, à ne pas couper la parole, à limiter son temps de parole afin que chacun·x·e puisse s’exprimer, et à accepter que les modérateurs·x·trices puissent reprendre la parole et la distribuer à d’autres.


Prise de parole

La personne qui désire prendre la parole fait un signe de la main en présentiel, ou utilise le petit bouton en mode virtuel.

Les modérateurs·x trices distribuent équitablement la parole en respectant aux mieux les désirs de chacun·x·e. Les personnes en virtuel coupent leur micro, sauf la personne qui parle.


Bienveillance

Il est important de garder un état d’esprit ouvert et bienveillant envers chaque participant·x·e. La bienveillance inclut l’absence de jugement sur la vie et/ou les choix des autres. Les personnes présentes peuvent donner leur point de vue et témoigner de leur expérience personnelle, mais évite de donner des conseils sauf s’ils sont sollicités.

Les propos racistes, antireligieux, LGBTIQ+-phobes, critiques sur le corps et l’apparence, dégradants, malveillants, insultants et/ou diffamants ainsi que les incitations à la haine, sont interdits.


Confidentialité

Tout ce qui se dit reste totalement confidentiel et n’appartient qu’au groupe de parole. Nul·x·le n’est autorisé·x·e à répéter en dehors de la réunion tout ou partie de ce qu’iel a entendu.


Participation de manière anonyme

En principe, les personnes participent de manière identifiable. Si une personne souhaite rester anonyme (sans caméra, voire sans micro), elle en fait la demande préalablement par courriel aux modérateurs·x trices. Ces derniers·x·ères vérifient toutefois l’identité et la probité de la personne demandant l’anonymat.

Groupe de parole

Le jeudi dès 19h (1x par mois)

Lieu mobile (à Genève) en présentiel et en virtuel